Accueil Préambule Géographie Une histoire de noms Une longue construction Le moyen âge 17 et 18ème siècles 19ème siècle 20ème siècle Histoire du Mor Braz Penvins Annexes et bibliographie
Histoire de Rhuys et du Mor Braz - Un voyage de 10 000 ans : Guy Toureaux
Rhuys, une histoire de noms.
Du gaulois au latin, du gallo au breton, que nous reste-t-il de ces langues que le français à submergé au cours des derniers siècles ?
Dans la « Guerre des Gaules », César mentionne l’existence  de peuples ; « germains, belges et gaulois », dont les «  parlers » sont totalement incompréhensibles les uns par  rapport aux autres.  Quelle « langue » parlaient donc nos  ancêtres de la presqu’île durant ce premier millénaire de  l’ère chrétienne ?  Etaient-ils multi-langues ou non, et  laquelle ou lesquelles utilisaient-ils ? Latin, gaulois, breton,  gallo, franc… Quelle « langue », ou « quelles langues »,  parlaient les chefs bretons, Waroch (6ème siècle) et  Nominoé (9ème siècle),  lorsqu’ils rencontraient l’Empereur  des Francs  ?     
L’étude de la toponymie de la presqu’île de Rhuys, (329  toponymes couvrent la presqu’île, dont 183 pour Sarzeau,  62 à Arzon, 40 à St Gildas, 26 au Tour du Parc et 18 pour St  Armel, selon l’INSEE de 1982), est un sujet fort intéressant  pour la compréhension du territoire, malgré le fait que de  nombreux noms la concernant ont évolué au cours des  siècles. Noms gaulois, latins, bretons, normands, français et  gallo… c’est toute une mosaïque, qu’il est parfois bien  difficile de « traduire » et de comprendre.     
Etudier l’ensemble des patronymes actuels (début du 21ème  siècle), si intéressant cela serait-il, n’a guère d’intérêt pour  retrouver l’historique des peuplements de Rhuys, tant  l’immigration récente de la seconde moitié du 20ème siècle  à bousculé les données. Il faut donc nous rabattre sur  quelques documents anciens, tel le Rentier de Rhuys du  début du 16ème siècle, sur quelques analyses linguistiques  (surtout de langue bretonne ou gallo-romane), sur la  connaissance des faits démographiques historiques qui ont  jalonnés la presqu’île, et sur l’inventaire des registres  paroissiaux de la presqu’île.      
carte de B Tanguy
JCM 2020
Une histoire de noms Une histoire de noms