Accueil Préambule Géographie Une histoire de noms Une longue construction Le moyen âge 17 et 18ème siècles 19ème siècle 20ème siècle Histoire du Mor Braz Penvins Annexes et bibliographie
Histoire de Rhuys et du Mor Braz - Un voyage de 10 000 ans : Guy Toureaux
Histoire de Rhuys et du Mor Braz Un voyage de 10 000 ans                                                                     à André Guillo
Rhuys fils et fille de... Rhuys est fils de la mer salée, du vaste océan Atlantique, de ses vagues et de ses embruns, du roulement de sa houle et de ses marées aux ardeurs si incontrôlables. Rhuys est fille du vent, de ses rafales, de ses colères, du froid ou du chaud qu’il apporte, de la douceur du matin ou du soir qu’il procure et des belles journées du printemps et de l’automne.
Balade au cours des âges Que nous en reste-t-il de ce lointain passé ? Rien d’autre que de savoir qu’il y a 7 ou 8000 ans au moins, des populations en partie venues du Moyen-Orient, se mélangeant à celles, très peu nombreuses, qui vivaient déjà en « presqu’île », admiraient des paysages qui sont les nôtres aujourd’hui. Que pour le recueil du sel, elles foulaient nos actuels rivages et qu’elles parcouraient pour la chasse et l’agriculture nos actuels champs en y traçant déjà quelques sillons.
Remerciements à : Jean Mallet, neveu d’André Guillo qui m’a confié les archives de son oncle. Aux archivistes des Archives départementales du Morbihan, pour leur aide. A Tugdual Kalvez, qui n’ignorant rien de la langue bretonne, a bien voulu corriger       tout ce que ce texte en contient. A Patrick André, pour sa relecture d’une partie du texte, et les corrections apportées. A André Bourdet, pour sa relecture d’une partie du texte et les corrections apportées. A Jean-Claude Meigney, pour l’aide technique apportée,  si indispensable à ce genre d’ écrit.
« Pegours enta é huélein-mé Roltas ; Arh, Izenah, Sarhaù er vro pinhuik? Pegours é hein de iliz Rokeltas Hag é evein a huin gwen IIurig? Quand donc reverrai-je Roguédas L’île d’Arz et l’île aux Moines, Sarzeau le pays riche ? Quand me rendrai-je à l’église Saint Gildas Et boirai-je à nouveau du vin blanc d’Iluric Jean Marie Le Joubioux, poète, (1806- 1888), ami d’Auguste Brizeux, poète (1803- 1858).
du même auteurIpsum Eiusmod nulla excepteur dolore. Do ea Ouvrages collectifs : « Rhuys à la croisée des chemins », Comité de défense de la presqu’île de Rhuys. 1972. « Presqu’île de Rhuys », Penn Ar Bed SEPNB, Comité de défense de la presqu’île de Rhuys.1972 « Les salines de Rhuys », Association culturelle de Rhuys. Juillet 1996 Ouvrages individuels : « Penvins », Guy Toureaux. Juin 1981. « En Rhuys, ballade de seigneurs du temps jadis », Guy Toureaux.1994 « La presqu’île de Rhuys, son odyssée…son futur », Guy Toureaux. 2011 eu serunt ut. Ut adipisicing aliquip, lorem ullamco
JCM 2020
Préambule Préambule